« Sara, que dois-je faire pour recruter de nouveaux clients dans le contexte actuel ? »

C’est la question que les entrepreneurs me posent le plus souvent en ce moment.

Parfois, j’entends plutôt l’affirmation suivante : « Avec tout ce qui se passe, c’est impossible de recruter de nouveaux clients ». À ce, je réponds : « Ah oui ? Voilà une croyance intéressante… »

Oui, le confinement crée une réalité différente – c’est un fait.

Cependant, tout est cyclique : nous avons des moments où l’économie est florissante et moment où elle l’est moins, des temps pour semer et des temps pour récolter.

Maintenant, c’est le moment de semer

Au début de toute crise, que ce soit une pandémie, un krach boursier, une récession ou autre, le cerveau humain se met en mode survie puis, peu à peu, l’instinct de survie diminue, car nous nous adaptons à la nouvelle normalité.

Avec le temps qui passe, le déconfinement graduel et l’arrivée de l’été puis l’automne, nous retournons à une normalité. Le changement de phase émotionnelle explique également pourquoi vous avez maintenant la tête au développement d’affaires. Votre cerveau se dit : « D’accord, voici la nouvelle normalité. Et maintenant, que fait-on ? »

Pour prospérer, il faut de l’agilité

3M, FedEx, Disney, Microsoft, Johnson & Johnson, Whole Food : ce sont toutes des entreprises qui ont été lancées en temps de récession– et on s’entend que ce sont des entreprises à succès !

De quoi ces entreprises ont-elles fait preuve ? D’agilité.

Vos clients n’ont pas changé fondamentalement. Leurs besoins fondamentaux restent leurs besoins fondamentaux, l’humain reste l’humain. Qu’est-ce qui a changé ? Le médium, la manière de faire les choses, tout simplement.

Nous nous sommes habitués à récolter : nous sortons d’une phase où tout était simple, l’économie était en hausse, les clients étaient contents, on organisait des événements, on recevait des références.

Et si c’était pareil… mais autrement ?

Avant, vous terminiez une rencontre avec un client et vous ouvriez la conversation pour une référence. Maintenant, vous avez des rencontres par vidéoconférence.

La rencontre est la même : seul le médium a changé. Si vous vous êtes positionné comme un conseiller de confiance qui est « référençable », que la rencontre ait lieu en personne ou non, ça ne change rien.

Adaptez-vous au nouveau médium. Votre positionnement et vos solutions n’ont pas changé (ni les besoins fondamentaux de vos clients, je le répète).

Avant, vous organisiez des événements afin d’attirer de nouveaux clients. Maintenant vous pouvez faire des webinaires sur les mêmes thématiques, en changeant le médium.


Regardez aussi
L’effet du nouveau départ


Faites-vous valoir

En plus, les barrières à l’entrée ont tellement diminué : aucun déplacement, les clients peuvent partager facilement l’information avec leur entourage, vous pouvez partager votre savoir dans les médias sociaux, les gens peuvent assister à vos présentations dans le confort de leur maison, etc.

Il s’agit d’une excellente opportunité de démontrer qui vous êtes, ce que vous faites et comment vous le faites. C’est ce qu’on appelle le marketing expérientiel et, selon moi, c’est le marketing le plus efficace dans l’industrie du service-conseil.

Donc, comment faire croître votre pratique d’affaires en temps de confinement ? Soyez agile : fondamentalement, les choses n’ont pas changé, seuls les médiums ont changé.

Et ça aussi, ça fait partie de l’évolution.

Au final, la vie n’a pas tellement changé. Il suffit d’un peu d’adaptation.


Regardez aussi
Comment utiliser Zoom/Facetime/Skype pour la vidéo conférence


… parce que tout est possible…
 

Vous cherchez un accompagnement pour atteindre VOTRE vision du succès ? Ça tombe bien, je suis là pour ça!

Cliquez ici pour réserver un appel exploratoire avec moi.

Vous pouvez aussi me retrouver dans les médias sociaux : LinkedInTwitterFacebookYouTube ou rejoindre mon groupe Facebook &