Écoutez l’article

 

Votre réussite dépend avant tout de votre état d’esprit.

Je dis souvent que le succès, c’est dans la tête que ça se passe ! Cette expression fait habituellement rire les gens, mais nous savons que c’est la réalité.

Qu’est-ce qui nous empêche d’avancer ? Pourquoi n’obtenons-nous pas les résultats espérés ? Qu’est-ce qui explique que nous procrastinions ?

C’est notre mindset, notre état d’esprit.

Ce n’est pas une question de savoir-faire, car 99 % du temps, nous savons très bien ce que nous devons faire : arrêter d’accomplir des tâches à l’extérieur de notre zone de génie, appeler tel client potentiel, laisser aller tel client qui ne correspond pas à notre client idéal.

Nous savons, intellectuellement, ce que nous devons faire. Mais nous ne le faisons pas.

Vous le savez peut-être (ou pas !), mais je suis une coach en PNL (programmation neurolinguistique), et je suis fascinée par le comportement humain : qu’est-ce qui fait qu’une personne passe à l’action et une autre, non ? Pourquoi deux personnes ayant des compétences égales ne parviennent pas au même niveau de succès ?

L’étude et la compréhension du comportement humain m’aident à mieux guider mes clients. Car vous pouvez avoir la meilleure stratégie d’affaires, si votre mindset n’est pas aligné avec vos objectifs, la stratégie ne vaut rien. Vous vous saboterez, vous procrastinerez.

Je me suis entretenu avec Anick Lapratte, une grande passionnée des neurosciences et du potentiel humain, afin qu’elle explique comment faire de notre cerveau notre allié pour atteindre nos objectifs.

Sara Gilbert – Nous croyons que nous avons un cerveau, mais en réalité, nous en avons quatre. Peux-tu nous expliquer ?

Anick Lapratte – En effet, nous avons une seule boîte crânienne, mais quatre cerveaux. Les études ont démontré que pour avoir du succès, il faut solliciter l’apport des quatre cerveaux :

  1. Cerveau gauche : C’est le cerveau de la rationalité, de l’analyse – le cerveau des chiffres, de la logique, le cerveau de la mémoire, du pratico-pratique. Les gens très « cerveau gauche » vont faire des plans, des grilles, des tableaux, des listes de contrôle, etc.
  1. Cerveau droit : C’est le cerveau des émotions, des rêves. De nombreux grands dirigeants sont cerveau droit, car ils ont une vision – parfois une grande vision – de ce qu’ils veulent créer. Les gens très cerveau droit vont lire le non-verbal des gens, vont ressentir au-delà de ce qu’une personne dit – intuitivement, il y a un manque d’alignement entre les mots et l’émotion vécue.
  1. Cervelet : C’est le cerveau de l’action, des impulsions (positives et négatives). Les personnes dont la dominance est le cervelet passent à l’action très rapidement : ni une ni deux, ils sont déjà passés à l’action lorsqu’une idée leur passe par la tête (vous vous reconnaissez ?).
  1. Cerveau médian : C’est le cerveau du plaisir, de notre enfant intérieur, qui aime rire. Les personnes dont le cerveau médian est développé sont celles qui apportent les muffins au bureau, qui pensent au confort et au bonheur des gens qui les entourent. C’est la personne qui aime organiser les 5 à 7.

Ceux qui sollicitent les différentes parties de leur cerveau sans utiliser le cerveau médian ne remportent pas de succès, car ils n’ont pas de plaisir. Ils vont atteindre le burnout avant d’atteindre le plaisir, ils tomberont dans l’hyperperformance.

S.G. – Selon tes recherches en neuroscience, quelle est la recette du succès ?

A.L. – C’est d’utiliser les quatre cerveaux ET d’avoir plus de plaisir !

Nous utilisons tous les quatre cerveaux, mais il y en a un de prédominant et un secondaire. L’idéal est de compter dans notre équipe des personnes dont la force est notre angle mort, notre partie à développer.

Par exemple, si vous êtes très cerveau droit et cervelet, assurez-vous d’avoir une personne qui est plutôt cerveau gauche et cerveau médian afin de mieux planifier vos projets et d’avoir du plaisir – tout en travaillant à développer vos quatre cerveaux.

Voici les trois ingrédients nécessaires afin que notre cerveau devienne notre allié pour atteindre nos objectifs :

  • Avoir une vision de notre projet d’affaires et nous projeter dans cette vision le plus souvent possible.
  • Avoir un plan détaillé pour atteindre l’objectif dans le plaisir.
  • Passer à l’action dans le plaisir.

S.G. – Dans ton programme de formation, tu présentes des questions afin de développer les quatre cerveaux. Peux-tu les partager avec nous ?

A.L. – Absolument ! Avant d’entamer un projet ou une idée d’affaires, posez-vous ces quatre questions afin d’optimiser sa réussite et d’obtenir de meilleurs résultats (toujours dans le plaisir !) :

  1. Quelle est la vision de mon scénario réalisé ? (cerveau droit – créativité)
  2. Quel est mon plan pour atteindre mon objectif ? (cerveau gauche – plan)
  3. Que vais-je faire pour que ce soit plaisant, agréable, confortable ? (cerveau médian – plaisir)
  4. Je commence par quoi et quand ? (cervelet – action)

Pour ma part, je me pose ces questions avant d’entamer tout projet, et je peux vous assurer que ça change tout. Je suis très cerveau droit (créativité) et cervelet (action), et depuis que je prends le temps de me poser ces questions, mes projets sont mieux planifiés…et j’ai beaucoup plus de plaisir!

Allez-y testez par vous-même. Vous m’en donnerez des nouvelles !

Sara

C’est toujours avec plaisir que je lis vos commentaires. Vous pouvez toujours me rejoindre ici et rester en contact via les médias sociaux : LinkedInFacebook, YouTube et Instagram.

Si vous avez aimé cet article, vous allez adorer :

Les inscriptions pour ce programme sont actuellement fermées.

Vous voulez ne rien manquer du prochain lancement? Entrez votre nom et courriel pour ne rien manquer!

Merci! Vous êtes sur la liste d'attente.

MICRO FORMATION GRATUITE

 

VOS MODÈLES LINGUISTIQUES VOUS NUISENT-ILS?

 

…l’importance des mots et leur impact en affaires…

Vous apprendrez comment changer vos modèles linguistiques afin d’accroître votre influence.

Merci! Vous avez été enregistré. Veuillez vérifier votre courriel.