Vous êtes une personne performante.
Vous voulez plus.
Plus pour votre pratique d’affaires.
Plus de la vie.

Je comprends cela.

Maintenant, laissez-moi vous demander ceci :

Est-ce que vous vous retrouvez à courir d’une réalisation à l’autre, d’atteindre vos objectifs sans avoir l’impression de faire des progrès?

Ce sentiment de toujours courir vers un objectif, un but, comme générer plus de revenus, plus de clients, plus d’abonnés, plus de… (vous pigez?).

Et lorsque vous n’atteignez pas un objectif, avez-vous le sentiment d’un échec, le sentiment que quelque chose ne va pas, qu’il y a quelque chose que vous ne parvenez pas à « saisir »?

Les gens, en particulier les entrepreneurs, ont tendance à mettre le succès entre les mains des autres. Vous n’avez pas le contrôle sur la décision d’une personne de devenir client ou non, vous n’avez aucune influence sur la décision d’une personne de s’abonner ou non à votre infolettre, d’assister ou non à votre séminaire, de faire « J’aime » ou non sur une publication. Nous avons tendance à prendre l’action des autres comme repère pour mesurer notre succès.

Selon les normes de la société, le succès est défini d’après les données observées de l’extérieur, par exemple, nos revenus, nos « fans » ou abonnés, nos vêtements, notre voiture, la taille de notre maison, et plus encore.

Mais que se passerait-il si nous mesurions le succès par nos propres actions et selon nos propres normes?

  • Est-ce que j’ai donné le séminaire que je voulais donner (même si une ou deux personnes uniquement étaient présentes)?
  • Étais-je présent au concert d’école de mon enfant?
  • Ai-je pratiqué un sport qui me plaisait et est-ce que je me suis levé du divan pour faire de l’exercice cette semaine?
  • Est-ce que j’ai contacté quelqu’un qui pourrait être un client potentiel?

Voilà des actions que vous pouvez contrôler et des éléments que nous devrions utiliser pour mesurer notre succès.

Lorsque je discute avec des entrepreneurs, je réalise qu’un grand nombre sont ravis de partager avec moi leurs dernières réussites :

  • Avoir signé x nombre de clients
  • Avoir franchi un cap important en matière de ventes/revenus
  • Autres faits intéressants

Maintenant, comprenez-moi bien, il s’agit d’éléments importants en affaires, mais pourquoi continuons-nous de les utiliser pour mesurer notre succès?

Il est temps de s’arrêter et se poser une question importante…

Selon moi, le succès signifie d’avancer dans ma mission chaque jour, d’élargir ma zone de confort et d’évoluer continuellement vers les objectifs que je me suis fixés. Et chaque pas, aussi petit qu’il soit, doit être considéré comme un succès.

Et chaque succès devrait être célébré.

Célébrez chaque pas, chaque succès. Cessons de célébrer uniquement lorsque nous signons un client important, lorsque nous atteignons un certain niveau de vente ou un nombre arbitraire de fans de réseaux sociaux.

Commençons par célébrer le fait que nous avons contacté un client potentiel, même si ce dernier décline notre offre (pour l’instant), que nous avons réalisé une série de vidéos YouTube, même si 7 personnes uniquement l’ont visionnée, que nous avons envoyé la proposition pour un mandat important, même si nous ne l’avons pas obtenu.

Célébrez le fait que vous êtes aligné et en voie de réaliser vos rêves.

Et, une chose géniale concernant le succès est qu’il n’a pas besoin d’un geste grandiose pour se réaliser. Des choses comme apprécier une tasse de thé et le fait que vous êtes sorti de votre zone de confort, appeler un ami pour lui faire part de vos actions, prendre un après-midi de congé pour profiter du temps de libre, ou pour profiter de la vie tout simplement.

Voilà les meilleures célébrations – celles qui sont petites et authentiques. Comme l’a si bien dit l’écrivain Gustave Flaubert : « Le succès est une conséquence et non un but ».

Alors que nous entrons dans les mois d’été, une période marquant la mi-année, pourquoi ne pas revoir la manière dont vous mesurez votre succès ? Commencez à mesurer et à célébrer vos actions : les choses que vous pouvez contrôler. Il est temps de regarder à l’intérieur de soi nos mesures de succès et non les mesures extérieures.

Parce que vous avez plus de succès que vous ne le pensez…

 

P.S. Lorsque vous serez prêt(e), découvrez comment je peux vous aider à concevoir votre succès.

Cet article a été publié à l’origine sur Forbes.com